9 M²

Un jeune homme erre, attend et s’ennuie entre les murs de son 9 m2 qui lui bordent l’esprit. Enfermé de force ou incapable de sortir par lui-même ? On ne sait pas. Il se débat corps et âmes contre sa grande contradiction : porter dans son corps d’adulte affamé d’expérience, un enfant chétif et fragile qui a peur de tout. Un beau jour arrive Solange, une femme qui jaillit tout droit de ses rêveries et vient tout chambouler dans ses habitudes. Ce fantasme va l’accompagner dans sa vie en incarnant d’importants personnages féminins (tels que : la mère, la femme, la soeur, l’amie, la collègue de travail...) qui l’aideront à se construire un chemin initiatique vers le monde extérieur.


Dans un univers à la fois surréaliste et tranchant de vérité, absurde et poétique, le jeune homme grandit enfin au côté de sa nouvelle partenaire, Solange.

 

ACOUPHÈNE

Acouphène est une fresque théâtrale et onirique qui débute en 2020 et se termine en 2144. Elle raconte le quotidien d’une société en crise, spectatrice de l’effondrement du vivant, et qui tente de sauver un monde en déclin. Dans un état d’extrême urgence, l’organisation scientifique japonaise « Save Lives », reconnue pour ses avancées extraordinaires en neuroscience, est sollicitée par l’ONU pour élaborer et proposer un plan de sauvetage climatique. Dès à présent, il faudra réduire de manière drastique les besoins et la consommation des humains, arrêter de procréer et renoncer à l’enveloppe corporelle au profit de la numérisation de l’esprit. Abandonner la vie matérielle, en échange d’une vie éternelle. Les personnages de la pièce subissent cette transformation rapide et brutale, et découvrent les bienfaits et les dangers de leur nouvelle condition. Quand certains jouissent du confort de la vie numérique, d’autres y ont difficilement accès, et d’autres encore errent dans une nostalgie stérile, en manque d’intime, d’émotions et de sensualité. Dans un environnement aseptisé, où s’entremêlent moyens technologiques de pointe et la poussière d’un musée d’histoire naturelle, les deux personnages principaux tentent de s’approprier cette nouvelle vie, d’imaginer un monde optimiste, de redéfinir le mot « humanité », et osent, en toute illégalité, expérimenter la « fabrication » de nouvelles générations.

  

 

DANS NOS GRANDS MAGASINS

Benjamin Groetzinger, nous délivre dans un style unique, empreint d'onirisme, de poésie et d'humour noir, une histoire d'amour des temps modernes. Un homme s'éveille entre rêve et réalité bercé par le prélude de la première suite pour violoncelle seul de Bach. Aussitôt tout lui devient merveilleux, "il a envie de parler de somptuosité !". Projeté dans un lieu magnifique qui brille de mille feux (un supermarché), il tombe amoureux d'un être peu commun... une boite de céréale.

TEXTE À LIRE ICI
 

ATTRACTIONS

Ode imprimée pour 4 éléments.